Football enfer

Save on your hotel - hotelscombined.fr Save on your hotel - hotelscombined.fr Save on your hotel - hotelscombined.fr




Les employés ne s'exprimeront pas de peur d'être licenciés, mais pour certains, le désespoir l'emporte sur la peur. Les travailleurs qatariens qui construisent pour la Coupe du monde 2022 sont obligés de travailler de longues heures au bord des routes ou dans des usines sous une chaleur torride. Leur situation de vie est également testée: "Nous sommes ici depuis 2 mois. Et depuis 2 mois, nous n’avons plus de lits." Ces travailleurs sont devenus pseudo-esclavagistes à cause des emprunts qu’ils ont contractés pour voyager qu’ils ne peuvent pas se permettre de rembourser, parce que l’espoir que le revenu qu’on lui avait promis était un mensonge.

"Nous sommes ici depuis deux mois […] depuis deux mois, nous n'avons pas fourni de lits." Telle est la vie d'un travailleur migrant. Attirés au Qatar par la promesse de bons salaires et de retours réguliers à la maison, leurs passeports sont confisqués à leur arrivée et leur salaire réduit. Certains travaillent sept jours sur sept, quinze heures par jour, puis retournent dans des bidonvilles surpeuplés, où même des animaux errants ont du mal à survivre.

La Coupe du monde 2022 au Qatar coûte 200 milliards de dollars au pays. Pour les entrepreneurs responsables de sa réalisation, le financement est la seule chose qui compte. "Ils se moquent de savoir combien meurent, combien ils en reçoivent", affirme un initié.

how to travel europe cheap


Save on your hotel - hotelscombined.fr

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *